Framboise Mangue : un manifeste pour la libération des papilles

Framboise Mangue : un manifeste pour la libération des papilles
2 juillet 2020 Framboise Mangue

 

Chères framboisières, chers manguiers,

Avis à toutes les papilles de la francophonie et au-delà : la libération est arrivée ! On a voulu nous faire croire que la cuisine française, c’était un bœuf bourguignon, une crème brûlée suivis d’un petit café ? Faux, c’est bien plus que ça ! Un chef d’un nouveau genre compte bien redonner sa place à la cuisine métissée. Moïse revendique fièrement la richesse culinaire française et entend bien secouer le cocotier de la tradition appesantie de sauces au vin et de charcuteries.

Laissez-nous vous raconter une histoire…

Il était une fois la cuisine française, issue tout d’abord des spécialités romaines (boudin, pâtés, jambon en croûte…) et gauloises (viandes, fromages…). Au Moyen-Age, on mange les légumes et la viande sur une tranche de pain (le tranchoir), mais dès l’époque des Grandes Découvertes (15e au 17e siècle) notre gastronomie s’enrichit d’ingrédients exotiques venus d’orient tels le chocolat, la pomme de terre, l’abricot, les oranges et les citrons. La Renaissance apporte en France le haricot américain, l’artichaut nord-africain, la tomate et l’ananas d’Amérique centrale ou encore le petit pois de Hollande. Au 19e siècle le chemin de fer révolutionne encore les échanges et l’on découvre la banane, puis au 20e siècle le kiwi ou encore l’avocat. Notre métissage ne s’arrête pas là…

La gastronomie française est résolument le fruit d’un métissage

Avec la route des épices et les comptoirs du 16e siècle, les palais français se sont déjà ouverts aux parfums de poivre, vanille, cannelle, gingembre, safran ou encore curcuma. Mais l’immigration et la colonisation enrichissent encore considérablement la palette des mets de la gastronomie française.

L’identité culinaire « française » est constituée de toutes celles des pays et continents avec lesquels l’hexagone a été en contact, ainsi que de l’apport de toutes les populations du monde présentes sur le territoire. Les territoires ultramarins, les DROM, apportent à eux seuls toute une constellation de plats, saveurs et ingrédients exotiques dorénavant sur nos tables.

Caraïbes, Afrique, Asie… Le mariage de toutes ces cultures constitue la France d’aujourd’hui et élève notre cuisine à un stade supérieur, sain, universel, à des équilibres subtils, à une explosion de saveurs, de couleurs et de bonheurs !


Quelques exemples de la richesse des aliments métissés avec ce petit jeu de devinettes…

Je suis une racine originaire d’Amérique du Sud. Aujourd’hui je m’épanouis en Afrique. La façon de me préparer s’approche de celle de la pomme de terre de même que mon goût, rehaussé d’un effluve de châtaigne. Ma fécule est appelée « tapioca ». Je suis… le manioc !

Issue d’une plante, je suis un fruit consommé comme un légume, riche en amidon, minéraux et en vitamines A et C. J’ai un goût à la fois « douceâtre et sauvage ». Il faut me cuire pour me consommer. Je contiens plus de potassium que la banane. Je suis… la banane plantain !

Je suis un fruit généreux à la chair orangée onctueuse et parfumée. Originaire d’Afrique, je suis aujourd’hui cultivée dans tous les pays tropicaux. Délicieuse nature, j’atteins un équilibre parfait en duo avec un produit laitier, mais mon usage ne se limite pas aux desserts, je m’entends également très bien avec les viandes et les poissons. Je suis… la mangue !

On me cultive depuis 4 000 ans. Je pousse les pieds dans l’eau. Je suis un légume, même si je possède également un tubercule. On m’apprécie particulièrement en Asie et en Afrique. Non, je ne suis pas le riz, je suis bien plus nourrissante, riche en fer et en calcium ! Je suis la feuille de tarot (ou « chou caraïbe ») !

 

Pour un épanouissement de la cuisine française dans toute sa diversité

L’exotisme n’est pas récent dans notre cuisine, et la France va bien au-delà de sa frontière hexagonale. Il était temps qu’un chef reflète cette richesse ! Libérons les papilles ! Bienvenue dans l’univers de Framboise Mangue, ou l’on marie la cuisine traditionnelle avec celle actuelle issue de la diversité des Français, une cuisine qui révèle le trésor qu’est le métissage. Nous allons tout faire pour rendre votre voyage inoubliable, d’autant qu’il aura lieu… à domicile !

4 Avis

  1. Avatar
    Famille BACROT 5 mois ll y a

    La présentation, l’allocution, nous définit le bal de la diversité et nous la fait découvrir. Quel merveilleux et chaleureux accueil ! La danse rime bien avec le métissage et ceci s’appréhende dans l’art culinaire de framboise mangue 🥭 qui avec ses notes d’épices nous fait voyager au delà de toutes créations et existences culinaires dans la gastronomie métissée. Oh appétit ! Quand tu nous tiens ! Bravo frangin pour toutes tes inspirations, et bénédictions.

  2. Avatar
    Melissa 5 mois ll y a

    Après la dégustation d’une minime facette de la palette du cuisinier, j’en éprouve encore l’eau à la bouche.
    Cette description de la cuisine métissée est riche de sens, de partage et de plaisir gustatif.
    Bravo Moïse 🙂

  3. Avatar
    Marie rose 5 mois ll y a

    La cuisine est le fruit de l Histoire des peuples et de ses rencontres ! Très beau texte qui illustre bien la philosophie de Framboise Mangue 🥭 un traiteur qui surprend et nous invite à voyager encore et encore ! Hâte de découvrir la nouvelle carte 🗺 haute en couleurs, saveurs, senteurs ….
    Mes amitiers à toute l équipe de framboise Mangue !

  4. Avatar
    Elisa 3 mois ll y a

    Un article à l’image de la cuisine de Framboise Mangue : s’appuyant avec finesse sur la diversité et le métissage qu’offre la France !
    Une explosion de saveurs en bouche melant mets issu du terroir local à d’autres plus exotiques : à tester !!

Laisser une réponse à Famille BACROT Cliquez ici pour annuler votre réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*